Les himmelis sont des suspensions à but décoratif. Ils sont construits avec des tiges creuses qui sont reliées entre elles pas un fil.  Un seul fil passe à l'intérieur d'un himmeli pour tenir la construction. L'astuce des himmelis est de cacher ces nœuds qui tiennent la construction, pour créer une illusion magique. Traditionnellement les himmelis sont construits avec des tiges de seigle. En Estonie les himmelis sont construits en roseau. Des himmelis contemporains se déclinent en plastique, en tige de métal et très récemment en plastique végétal…

 

Les himmelis sont fragiles mais pas éphémères : en Finlande dans les musées on trouve des himmelis de plus d'un siècle ! Mais attention au transport des himmelis ou des tiges ! Pour l'envoi des matériaux, un carton solide (donc lourd) est indispensable !

 

La tradition des himmelis est balte, mais on trouve aussi des himmelis en Finlande et à l’ouest de la Russie. Anciennement, en Ostrogothie (Suède), en Ukraine, Biélorussie et Pologne des décorations ressemblant aux himmelis ont décoré les festivités de mariage ou de solstices.